Edmond était un âne

Petit baudet deviendra grand

Le personnage d’Edmond, ce petit bonhomme avec un bonnet d’âne dont il semble plutôt fier, est né d’un dessin de Franck Dion. A partir de ce croquis, le réalisateur a élaboré une personnalité et une histoire à cet être apparu sur une feuille blanche.

Au départ, Franck Dion a pensé Edmond comme une métaphore du transgenre, le fait de naître dans une peau qui n’est pas la sienne. Plus largement, Edmond était un âne peut aussi être perçu comme une parabole sur la différence, le sentiment de se sentir décalé par rapport à un groupe. Pour transmettre ce décalage à l’écran, Franck Dion choisit de superposer les voix de personnages parlant d’Edmond à une image montrant Edmond et ses sentiments, tout ça dans un décor aux allures d'administration communiste où tous les employés se ressemblent.

Visionnez notre interview de Franck Dion et votez pour le film si vous souhaitez le voir gagner le Prix du Public !

Posté le jeudi 7 février 2013

Commentaires (-)

 

En direct du festival